WhatsApp devient payant ?

Partager cet article avec les autres sur

WhatsApp ou WhatsApp Messenger est l’une des applications mobiles les plus populaires au monde. En 2019, elle était utilisée par plus d’un milliard de personnes chaque jour. Alors que l’application était toujours gratuite depuis sa création, une vieille rumeur qui circule depuis plusieurs années a récemment refait surface sur le web pour alarmer les utilisateurs. Cette dernière indique notamment que les utilisateurs devront bientôt payer pour envoyer des messages via la plateforme.

Lorsque cette rumeur est devenue virale, de nombreux internautes se sont mis à se poser des questions par rapport à sa véracité. Mais il n’y a pas à s’inquiéter, car il s’agit d’un simple canular.

Notons que Whatsapp n’est pas la seule plateforme victime de ce genre de canular. Le réseau social Facebook n’y a également pas échappé. Et à force de voir ce genre de rumeur revenir chaque année, de moins en moins d’utilisateurs y prêtent attention.

A LIRE AUSSI : Créer un site web à partir de 65.000fcfa

Un canular alarmiste

Pour l’instant, nous ne connaissons pas encore le réel but de l’auteur de ce canular. En revanche, nous pouvons affirmer que ce n’est pas la première fois que des internautes s’amusent à faire circuler ce genre de message sur internet. Voici ce qu’il indique :

« Petit conseil pour conserver WhatsApp en mode gratuit : samedi matin, Whatsapp va devenir payant. Si vous avez au moins 10 contacts, envoyez leur ce message. De cette manière, on constatera que vous êtes un utilisateur assidu et votre logo deviendra bleu et restera gratuit. On en a parlé aujourd’hui au journal de TF1. Whatsapp coûtera 0, 01 $ par message. Envoyez ce message à 10 personnes. Quańd vous l’aurez fait, la lumière deviendra bleue (sinon, Whatsapp activera la facturation.) »

Un canular qui se répète

Whatsapp affiche clairement sur le page principale de son site officiel que son service de messagerie est gratuit pour les utilisateurs. En outre, la maison mère de l’application a démenti à plusieurs reprises ces rumeurs. Tout comme Facebook, elle souhaite en effet s’appuyer sur le volet publicitaire pour rentabiliser l’application.

Comme indiqué plus haut, ce n’est pas la première fois que des rumeurs de ce genre circulent sur le web. Nous pouvons notamment trouver dans le blog de la firme une publication qui date de 2012 indiquant qu’un message presque identique à celui-ci est un canular.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appel direct